Du Saint-Ruph à l'Eau morte

Publié le par Le Président

Le festival a débuté en Savoie voisine, au Fort de Tamié où les maquettes des nombreux projets réalisés par les architectes participants y sont exposées. Le public est invité à les découvrir pendant tout l'été.

 

Sur les 12 projets retenus par le jury, la cabane implantée sur la commune de Giez est en cours de réalisation. Le thème de la petite maison « Autour de l'arbre » est devenu « en souvenir de l'arbre ». La cabane en effet devait s'enrouler autour d'un arbre sec qui a dû être abattu récemment.
 

A côté de la résidence de tourisme Le Birdie et près du golf, depuis quelques jours, les jeunes architectes venus de la région parisienne : Chloé Bories, Morgane Georgelin, Léo Coudert et Arthur Binder se sont transformés en charpentiers et menuisiers. Ils apprécient parfois le prêt d'outillage que le maire Gérard Champange met à leur disposition.
Ils sont très bien accueillis par la population et les nombreux promeneurs intrigués par l'originalité de l'ouvrage.Les jeunes architectes viennent de terminer leurs études et sont ravis de vivre une nouvelle expérience avant de débuter leur vie professionnelle.
La cabane de Giez sera inaugurée le 8 juillet prochain.

En avant-première, sur les bords de l'Eau-morte, de jeunes étudiants de l'école d'Architecture de Montpeller s'activent pour élever la cabane "Les pieds dans l'eau" qu'ils ont pris la précaution d'installer sur la glière, de crainte d'une nouvelle inondation du torrent.

Renaturation de la plaine de Mercier

Le Saint-Ruph, torrent qui débute son cours sur la commune de Seythenex, poursuit son périple dans la plaine de Faverges en devenant l'Eau Morte avant de se jeter dans le lac d'Annecy.

Le cours d'eau a eu un impact très important sur la commune de Faverges en raison de ses nombreux débordements dans les siècles passés qui ont laissé des traces géologiques et imposé la construction d'une digue imposante en 1785 (le plan du fameux "mur" se trouve en mairie de Faverges).

La gestion de la plaine de Mercier mise en place diminuera le risque d'inondation en gérant de façon plus appropriée les matériaux (galets, graviers et sables ... = glière) transportés par la rivière tout en éliminant les obstacles piscicoles et en améliorant les milieux naturels traversés.

Une visite s'imposait

Elle deviendra effective durant cet été. L'office du tourisme s'en fait l'écho pour le jeudi 27 juillet à partir de 15 heures.

Il existe aussi d'autres idées de sorties sur Faverges

Publié dans Animations

Commenter cet article